Annonce

Assurance

Assurance : Qu’est ce que c’est ?

assurance maroc

Annonce

Qu’est-ce qu’une assurance ?


L’assurance est un contrat, représenté par une police, dans lequel :

  • un individu ou une entité reçoit une protection financière ou un remboursement
  • contre des pertes de la part d’une compagnie spécialisée dans ce type de prise de risques.

La compagnie met en commun les risques des clients afin de rendre les paiements plus abordables pour l’assuré.

Les polices permettent de se prémunir contre le risque de pertes financières qui peuvent résulter de dommages causés à l’assuré ou à ses biens. En outre, elles permettent de couvrir la responsabilité de dommages ou de blessures causés à un tiers.

Annonce

annonce

Par exemple, l’assurance automobile permet de recevoir une réparation en cas de survenance d’un accident.

Comment fonctionne le contrat d’assurance ?


Il existe une multitude de types de polices. En effet, tout particulier ou entreprise peut trouver une compagnie prête à l’assurer – moyennant un certain prix.

Les types les plus courants de polices personnelle concernent :

  • D’abord, l’automobile qui comprend la responsabilité du conducteur et les risques du véhicule ;
  • Ensuite, la maladie qui permet de se faire rembourser ses frais de soins;
  • En outre, l’habitation qui comprend les risques d’incendie, de dégâts des eaux …
  • Ou encore, l’assurance vie, qui offre une indemnité à un ayant droit en cas de décès.

La plupart des personnes ont au moins un type de ces polices et certains sont obligatoires par la loi.

Lire aussi : Programme d’assurance : Comment en construire un plan optimal ?

Dans le monde l’entreprise, les protections servent à couvrir des types de risques spécifiques auxquels les entreprises sont confrontées.

Par exemple, un restaurant de type fast-food a besoin d’une police qui couvre les dommages ou les blessures qui surviennent à la suite d’une cuisson avec une friteuse.

Un concessionnaire automobile n’est pas soumis à ce type de risque, mais il a besoin d’une couverture pour les dommages ou les blessures qui pourraient survenir pendant les essais de conduite.

Les composantes du prix d’une prime

La prime d’assurance que vous payez dépend d’un calcul fait par l’assureur. Ainsi, lorsque vous choisissez une police, vous devez comprendre le fonctionnement de votre contrat. En effet, cette compréhension permettra à faire un meilleur choix.

Prime d’assurance


La prime correspond au prix de la police. Elle peut être exprimé en une somme annuelle, trimestrielle ou annuelle.

La détermination de la police prend en considération :

  • Premièrement, le profil de l’assuré et son niveau de risque
  • Deuxièmement, sa solvabilité
  • Troisièmement, la limite de la couverture (et éventuellement même sa franchise)
  • Enfin, la nature du risque et sa probabilité de survenance

Ainsi, si vous prenez une assurance maladie en étant célibataire, en bonne santé à 20 ans, elle coûtera peu cher. En outre, vous allez payer moins cher si vous êtes un conducteur responsable, sans antécédent d’accidents. A contrario, si vous conduisez un taxi et que vous faites 4 accidents par an, vous allez passer à la caisse.

Limite de la police (ou plafond)


La limite ou le plafond de la police est le montant maximum qu’un assureur paiera pour une perte qu’il couvre.

La limite entre en ligne de compte dans la détermination de l’exposition de l’assureur et détermine, ainsi, son prix (la prime).

En général, des limites plus élevées entraînent des primes plus élevées.

Franchise de la police

La franchise est le montant de la participation de l’assuré au coût du sinistre. Ainsi, si le risque survient, l’assureur couvre uniquement un pourcentage du risque (90%, 95%). Le reste demeure à la charge de l’assuré.

La franchise vise à garantir le sérieux des demandes en réparation. Elle a, de ce fait, un effet dissuasif.

Une police sans franchise, pourrait conduire l’assuré à abuser de la couverture. Si vous avez mal à la tête, vous partez voir un médecin (pourquoi pas c’est l’assurance qui paye). Cependant, si vous devez participer à 10% des frais, vous n’y allez que si vous êtes vraiment malade.

LIRE AUSSI

Principes directeurs de l’assurance

Assurance-conducteur : Guide pratique

Comment construire un programme d’assurance

 

Annonce