Economie et Gestion

Offshoring de services au Maroc

Plusieurs entreprises choisissent de délocaliser leurs centres de services. En effet, l’offshoring de service au Maroc est une option de plus en plus fréquente chez les entreprises de service dans les domaines :

Mais pas seulement. D’autres processus peuvent être externalisés.

Le Maroc vient comme la première destination que choisissent ces entreprises. Selon, Mark Alissard avocat d’affaires, spécialisé dans le support d’entreprises souhaitant délocaliser, le nearshoring est justifié par :

  • Premièrement, l’existence de ressources humaines qualifiées et à moindre coût ;
  • Deuxièmement, des avantages fiscaux dans les pays d’accueil.
  • Troisièmement, existence de plateformes d’accueil pour l’offshoring  dans les pays de destination

Dans cet article nous vous présentons les principales raisons qui poussent de plus en plus d’entreprises françaises à s’installer au Maroc. Notamment, dans la prestation de services.

Elles sont dans l’ingénierie, des centres de support clientèle, des entreprises de développement informatique.

Notion de l’offshoring et du nearshoring

Embaucher de ressources externes a beaucoup de sens.

Les entreprises peuvent obtenir une équipe de personnes talentueuses et compétentes qui réalisent d’excellents produits sans avoir à passer par une année d’entretiens.

Et avec une équipe externalisée, vous pouvez simplement vous séparer d’eux lorsque le projet est terminé. Pas de frais généraux perpétuels ni de licenciements désordonnés.

L’externalisation de service vers un atelier voisin (en France) est souvent d’un coût élevé. La plupart des organisations n’ont plus que deux options : le nearshoring et l’offshoring.

Le Maroc est une destination qui fait partie des destinations : Nearshoring.

Le prix est le principal avantage de la délocalisation. La plupart des entreprises délocalisent pour réduire leurs dépenses. Elles délocalisent vers des endroits où la main-d’œuvre est moins chère. La délocalisation peut également réduire d’autres coûts, comme les frais de fabrication ou d’expédition.

La majorité des entreprises utilisent ce procédé dans des métiers comme :

  • Développement informatique ;
  • Relations clients (centres d’appels) ;
  • Communauté management et marketing digital ;
  • Ingénierie, planification

Nearshoring : Une solution

Délocaliser vers des destinations lointaines présente l’inconvénient du fuseau horaire.

Par ailleurs, parfois, il y a un avantage à travailler dans des fuseaux horaires différents. Si vos clients ont besoin d’une assistance 24 heures sur 24, il peut être judicieux d’engager des personnes dont les horaires de travail sont opposés à ceux de votre équipe. C’est un bon moyen d’obtenir une couverture de support sans demander à quiconque de travailler de nuit.

Cependant, la plupart des entreprises préfèrent des destinations proches (dans le même fuseau horaire). Ce choix permet une supervision des travaux de la filiale étrangère à partir d’un siège situé en France.

Des ressources en France peuvent, par ailleurs, effectuer des actions de formation, de supervision, de correction en temps réel. L’avancée technologique dans le domaine de la télécommunication facilite les choses.

Mais ce n’est pas tout, le Maroc offre des avantages fiscaux, sociaux pour attirer ces entreprises.

Offshoring de services au Maroc

Le Maroc a été élu meilleure destination de l’offshoring pour l’année 2012 par l’Association européenne de l’outsourcing (EOA).

En effet, l’externalisation de services (offshoring) au Maroc bénéficie d’un régime fiscal avantageux. Ce régime spécial ne cesse de séduire les entreprises étrangères à s’installer au Maroc.

En vertu des dispositions de l’article 6 du Code général des Impôts, les entreprises qui interviennent dans le domaine d’externalisation de service bénéficient :

  • Premièrement, d’une exonération totale de l’impôt sur les sociétés pendant 5 années ;
  • Deuxièmement, d’un taux d’imposition réduit au-delà (20%)

De plus, l’Etat offre des avantages considérables en matière d’exonération des charges sociales pour les salariés.

Les avantages fiscaux qu’offre le Maroc ne se limitent pas à l’impôt sur les sociétés.

Au Maroc, le la taxe sur la valeur ajoutée est un impôt indirect ad valorem qui  s’applique sur toutes les ventes de biens et services.

Cependant, pour les prestations de services utilisées à l’étranger (notamment l’externalisation de service : offshoring), cette taxe ne s’applique pas. Elle bénéficie, en effet, d’une exonération avec droit à déduction sur la TVA ayant grevé les achats.

Les sociétés opérant dans le secteur de l’externalisation de services peuvent bénéficier d’un remboursement du crédit de TVA.

De manière générale, lorsqu’une  société est exonérée avec droit à déduction, elle a le droit de demander le  remboursement du crédit de TVA. Un dossier de remboursement contenant, notamment, les justificatifs du  chiffre d’affaires exonéré et les justificatifs de la taxe payée aux fournisseurs doit être déposé.

En outre, les sociétés nouvellement installées ont le droit de demander l’acquisition en exonération de TVA de leurs biens d’investissement. Cette demande est soumise à certaines formalités.

Les exportateurs ainsi que les sociétés opérant dans l’externalisation des services (offshoring) peuvent demander l’achat en exonération des intrants de leurs  activités (soumis à formalités).

Le Maroc offre également aux entreprises qui souhaitent s’installer dans le pays des avantages sur le prix du foncier. En effet, le Maroc a développé des zones de service dédiées à l’offshoring.

Plateformes Industrielles et de services intégrées offshoring

La Plateforme Industrielle Intégrée offshoring (P2I Offshoring) est un espace dédié présentant les caractéristiques suivantes:

  • Premièrement, elles sont exclusivement réservées aux activités de l’offshoring ;
  • Deuxièmement, elles sont localisées à proximité de grands centres urbains ;
  • Troisièmement, elles incluent une offre immobilière flexible et diversifiée ;
  • Quatrièmement, elles offrent un guichet unique administratif ;
  • Enfin, elles disposent d’une gamme complète de services d’accompagnement et d’infrastructures :
    • aux meilleurs standards internationaux
    • à un coût compétitif, répondant aux besoins des investisseurs et de leurs employés.

Les demandes d’implantations dans les P2I offshoring afin d’exercer une activité d’offshoring doivent être déposées auprès des gestionnaires des P2I offshoring, accompagnées d’un dossier complet relatif au programme d’investissement prévu.

Les entreprises éligibles à l’installation dans les P2I  sont les entreprises opérant dans les activités de l’offshoring (spécifiées ci-dessus).

Quelles sont les autres incitations sur le coût salarial, notamment en matière de charges sociales ?

Autres incitations en matière fiscale et de cotisations sociales

Les sociétés qui s’installent au Maroc peuvent bénéficier de plusieurs avantages fiscaux et sociaux, notamment :

Programme de formation

L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences ANAPEC a mis en place un programme de financement de la formation. En effet, les entreprises peuvent mettre en place un programme de formation multidimensionnelle et bénéficier d’un financement partiel (pouvant atteindre 70%).

Dispositif d’aide à la formation

Les entreprises installées dans les P2I offshoring bénéficient d’une contribution aux frais de la formation à l’embauche et de la formation continue de chaque nouvelles recrues pour une période de 3 ans.

Contrat d’insertion

Le contrat de stage de formation insertion présente les mesures incitatives suivantes:

  • Exonération à hauteur de 6000 DH par mois, des charges au titre de la CNSS, de taxe de la formation professionnelle et de l’Impôt sur le Revenu pour une durée  de stage  de vingt-quatre mois au maximum non  renouvelable .
  • Prise en charge de l’État, au profit des stagiaires, des cotisations patronales et salariales dues à la CNSS au titre de l’assurance Maladie Obligatoire de base.
  • Prise en charge de l’État, pendant une période de 12 mois, de la part patronale de la couverture sociale et de la taxe de la formation professionnelle en cas de recrutement des bénéficiaires des contrats d’insertion sur un contrat de travail de droit commun.

Contrat d’intégration professionnelle

Le contrat d’intégration professionnelle prévoit l’octroi d’une prime de 25.000 DH aux entreprises recrutant des diplômés universitaires sur un contrat à durée indéterminée. Le recrutement doit intervenir à l’issue d’un stage de formation intégration de 6 à 9 mois dans le cadre du dispositif des contrats d’insertion.

Programme « TAHFIZ »

Le programme « TAHFIZ » quant à lui accorde, dans la limite de 10 (dix) salariés et pour une durée de 24 mois, les avantages suivants:

  • Premièrement, l’exonération de l’impôt sur le revenu du salaire mensuel brut plafonné à 10.000 DH
  • Deuxièmement, prise en charge de l’État de la part patronale au titre de :
    • la cotisation due à la CNSS
    • la taxe de Formation professionnelle.

ENFIN, LE MAROC A MIS EN PLACE UNE ZONE OFFSHORE SPÉCIALE POUR LES ENTREPRISES FINANCIÈRES

Annonce