Economie et Gestion Finances

Budget d’investissement

Qu’est-ce que le budget d’investissement ? 

Le budget d’investissement consiste à choisir des projets qui apportent une valeur ajoutée à une entreprise.  

Le processus d’élaboration d’un budget d’investissements peut concerner presque tout :

  • Acquisition de terrains ;
  • Construction d’une usine ;
  • Achat d’actifs fixes comme un nouveau camion ou une nouvelle machine. 

En effet, les sociétés entreprennent souvent des projets qui augmenteront la rentabilité et donc la richesse des actionnaires. 

Toutefois, le taux de rendement jugé acceptable ou inacceptable dépend de facteurs propres à l’entreprise ainsi qu’au projet. 

Le budget d’investissement consiste à anticiper le rendement d’un projet et d’en calculer le coût et les cash flow futurs.

Comprendre le budget d’investissement 

La budgétisation des investissements est importante car elle crée la responsabilité et la mesurabilité.  

Toute entreprise qui chercherait à investir ses ressources dans un projet sans comprendre les risques et les rendements impliqués serait considérée comme irresponsable par ses propriétaires ou actionnaires. 

Le processus de budgétisation des investissements est un moyen mesurable pour les entreprises de déterminer la rentabilité économique et financière à long terme de tout projet d’investissement. 

Les entreprises utilisent différentes méthodes d’évaluation pour accepter ou rejeter les projets de budgétisation des investissements.

Les méthodes d’évaluation des investissements sont

Néanmoins, il existe des avantages et des inconvénients communs associés à ces méthodes d’évaluation largement utilisées. Les gestionnaires peuvent avoir le plus confiance dans leur analyse lorsque les trois méthodes indiquent la même ligne de conduite.

Comment fonctionne le budget d’investissement 

Le délai de récupération (DR) 

Le délai de récupération calcule le temps nécessaire pour récupérer l’investissement initial. 

Si un projet nécessite une mise de fonds initiale d’un million de dollars, le DR révèle le nombre d’années nécessaires pour récupérer le million de dollars. 

 Une période de DR courte est préférable car elle indique que le projet sera « rentabilisé » dans un délai plus court. 

Dans l’exemple suivant, la période DR serait de trois ans et un tiers d’année, soit trois ans et quatre mois. 

Investissement Flux entrants 
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 
-1,000,000 300,000 300,000 300,000 300,000 300,000 

Annonce

Annonce

Les délais de récupération sont généralement utilisés lorsque les liquidités constituent un problème majeur. 

Si une entreprise ne dispose que d’une quantité limitée de fonds, elle ne pourra peut-être entreprendre qu’un seul grand projet à la fois.  Par conséquent, la direction s’efforcera de récupérer son investissement initial afin d’entreprendre les projets suivants. 

Un autre avantage majeur de l’utilisation du DR est qu’il est facile à calculer une fois que les prévisions de flux de trésorerie ont été établies. 

Taux de rendement interne (TRI) 

Le taux de rendement interne est le taux d’actualisation qui aboutirait à une valeur actuelle nette de zéro.

De ce fait, plus le taux d’actualisation augmente, les flux de trésorerie futurs deviennent plus incertains et perdent donc de leur valeur. 

Un TRI supérieur au coût moyen pondéré du capital indique que le projet d’investissement est rentable et vice versa. 

La règle du TRI est la suivante : 

  • TRI > Coût du capital = acceptation du projet 
  • TRI < Coût du capital = rejet du projet 

Dans l’exemple ci-dessous, le TRI est de 15%.  

Si le taux d’actualisation réel de l’entreprise qu’elle utilise pour les modèles d’actualisation des flux de trésorerie est inférieur à 15%, le projet devrait être accepté. 

Investissement Flux entrants 
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 
-1,000,000 300,000 300,000 300,000 300,000 300,000 

Le principal avantage de la mise en œuvre du taux de rendement interne comme outil de prise de décision est qu’il fournit un chiffre de référence pour chaque projet. Cette méthode est utilise pour comparer deux projets.

Bien que le TRI soit facile à calculer à l’aide d’une calculatrice financière ou d’un logiciel, l’utilisation de cette mesure présente certains inconvénients. 

En effet, le TRI ne donne pas une idée réelle de la valeur qu’un projet ajoutera à une entreprise. Il fournit simplement un chiffre de référence pour les projets qui devraient être acceptés sur la base du coût du capital de l’entreprise. 

Le taux de rendement interne ne permet pas de comparer correctement des projets qui s’excluent mutuellement

Valeur actuelle net (VAN) 

La méthode de la valeur actuelle nette est la méthode d’évaluation la plus intuitive et la plus précise pour les problèmes de budgétisation des capitaux.  

L’actualisation des flux de trésorerie après impôts par le coût moyen pondéré du capital permet aux gestionnaires de déterminer si un projet sera rentable ou non. 

 Et contrairement à la méthode du TRI, les VAN révèlent exactement la rentabilité d’un projet par rapport aux alternatives. 

La règle de la VAN stipule que tous les projets dont la valeur actuelle nette est positive doivent être acceptés, tandis que ceux qui sont négatifs doivent être rejetés. 

 Si les fonds sont limités et que tous les projets à valeur actuelle nette positive ne peuvent être lancés, ceux dont la valeur actualisée est élevée doivent être acceptés. 

Dans les deux exemples ci-dessous, en supposant un taux d’actualisation de 10 %, le projet A et le projet B ont des VAN respectives de 137 236 $ et de 1 317 856 $.  

Ces résultats indiquent que les deux projets de budgétisation des investissements augmenteraient la valeur de l’entreprise, mais si l’entreprise ne dispose que d’un million de dollars à investir pour le moment, le projet B est supérieur. 

Investissement Flux entrants 
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 
-1,000,000 300,000 300,000 300,000 300,000 300,000 
Investissement Flux entrants 
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 
-1,000,000 300,000 -300,000 300,000 300,000 3,000,000 

Parmi les principaux avantages de l’approche de la VAN, citons son utilité générale et le fait que la VAN fournit une mesure directe de la rentabilité ajoutée. 

Elle permet de comparer simultanément plusieurs projets qui s’excluent mutuellement.

LIRE EGALEMENT

Finance d’entreprise : Qu’est-ce que c’est ?

Flux de trésorerie des entreprises (Cash flow)

EBITDA : Définition, formule de calcul et histoire

Annonce