Economie et Gestion

Comptabilité générale au Maroc

comptabilité générale au Maroc

Au Maroc comme ailleurs, la comptabilité générale est un outil qui permet de suivre l’activité financière d’une entreprise. En effet, la comptabilité générale a pour rôle de suivre les entrées et les sorties d’argent et de les classer par poste et par date.

La comptabilité générale au Maroc permet la préparation des états financiers annuels. Ces états englobent :

  • Premièrement, le bilan qui permet de décrire le patrimoine d’une entreprise ;
  • Deuxièmement, le compte de résultat (ou le CPC) qui permet de retracer ses bénéfices et pertes ;
  • Troisièmement, le compte des flux de trésorerie (ou tableau de financement) ;
  • Enfin, le compte des informations complémentaires.

Le suivi d’une comptabilité générale au Maroc est une obligation légale. En effet, elle découle de la loi 09-88 relatives aux obligations comptables des commerçants.

Les règles et les principes comptables sont édictées par le plan comptable générale et par le CGNC : Code général de normalisation comptable.

Définition de la comptabilité générale

La comptabilité générale est un système organisationnel que les entreprises sont obligées de respecter, qui consiste à enregistrer chaque flux financier entrant et sortant et à les classer par nature et/ou par date selon des normes fixées légalement par le Code de commerce. Les obligations comptables des entreprises en matière de suivi de leur comptabilité diffèrent selon leur régime fiscal et vont d’une tenue de comptabilité hyper simplifiée (auto-entreprises, micro-entreprises) à un suivi plus précis et des obligations plus lourdes (sociétés et entreprises soumises à un régime du réel).

Les obligations comptables des entreprises

La comptabilité générale englobe le suivi de la comptabilité :

Définition du Plan Comptable Générale

Le Plan Comptable Général des entreprises (PCG) est un document de base dans la tenue d’une comptabilité générale au Maroc. En effet, il s’agit d’un nombre de règles d’application obligatoire qui garantissent la qualité et la comparabilité des états financiers.

Le plan comptable général est applicable à toute les entreprises en l’absence d’un plan comptable sectoriel spécifique. En effet, il existe plusieurs plans comptables sectoriels tels que :

  • Premièrement, le plan comptable des entreprises d’assurance ;
  • Deuxièmement, le plan comptable des ORMVA ;
  • Troisièmement, le plan comptable des associations ;
  • Et bien d’autres plan comptables sectoriels

Lire aussi : Plan comptables sectoriels

Le plan comptable définit : les règles générales, les principes comptables, une nomenclature des comptes et enfin les règles de fonctionnement des comptes.

En conclusion, le plan comptable au Maroc regroupe l’ensemble des normes et des lois, les obligations et les pratiques comptables à adopter.

Le rôle de la comptabilité générale au Maroc pour une entreprise

D’abord, au Maroc la comptabilité est une obligation légale. Cependant, au-delà de l’obligation, la tenue d’une comptabilité pour l’entreprise est un impératif de gestion.

En effet, la comptabilité permet de savoir :

  • Premièrement, elle permet d’effectuer un suivi de trésorerie au jour le jour ;
  • Deuxièmement, elle permet de suivre la rentabilité de l’entreprise ;
  • Elle permet, enfin, à partir des données issues de la comptabilité générale.

Selon le CGNC, la comptabilité générale au Maroc permet de :

  • connaître le résultat de l’entreprise (bénéfice ou déficit) ;
  • calculer ses soldes intermédiaires de gestion,
  • analyser sa stratégie financière et de connaître l’état de son patrimoine (dans son bilan).

En bref, la comptabilité générale au Maroc n’est pas qu’une simple obligation légale, c’est un outil de pilotage pour les gestionnaires d’une entreprise.

Comptabilité générale VS comptabilité analytique

A contrario de la comptabilité générale, la comptabilité analytique permet une analyse plus fine des coûts de l’entreprise.

La comptabilité analytique au Maroc, selon les textes en vigueur, doit se baser sur la comptabilité générale. En effet, elle consiste à faire une analyse des données issues de la comptabilité générale pour mieux comprendre le fonctionnement de l’entreprise.

Qu’est-ce que la comptabilité analytique ?

La comptabilité analytique permet d’effectuer un focus sur la structure des coûts pour chaque département de l’entreprise. En effet, elle consiste à décortiquer le coût de revient pour en identifier les composantes.

Ainsi, elle permet de savoir :

  • Premièrement, quelles sont les étapes du cycle d’exploitation qui restent à optimiser ;
  • Deuxièmement, de répartir la rentabilité par produit ou par ligne de service ;
  • Troisièmement, de calculer une rentabilité partielle, variable ou spécifique.

La comptabilité analytique joue le rôle d’une loupe sur la structure des coûts pour chaque poste/service de l’entreprise.

Ainsi, elle permet d’identifier les postes les plus coûteux (ou les moins coûteux). En outre, elle permet au gérant de prendre des décisions plus précises. Il s’agit d’une base pour toute décision de transformation, de stratégie ou d’optimisation.


En résumé, la comptabilité analytique consiste en une analyse plus fine des données de la comptabilité générale de l’entreprise.

Principales différences entre comptabilité générale et analytique

La tenue d’une comptabilité générale au Maroc est obligatoire. A contrario, la comptabilité analytique est optionnelle mais demeure un impératif de gestion.

La comptabilité générale répond à des normes précises dans sa tenue. A contrario, la comptabilité analytique permet plus de flexibilité et doit donner lieu à une adaptation à chaque cas.

La comptabilité analytique permet de donner des générer des données importante à la comptabilité générale, notamment en matière d’évaluation des stocks.


Quand la comptabilité générale se limite à enregistrer et classer les flux financiers, la comptabilité analytique en analyse ses données. Elle présente les information de manière à faciliter la décision. les conséquences et permet la prise de décision en matière de gestion d’entreprise.

La comptabilité analytique est la continuité de la comptabilité générale.

LIRE EGALEMENT


Comptabilité fiscale : Ce qu’il faut savoir

Comptabilité analytique : C’est quoi ?

Coûts : Notions en comptabilité de gestion

Annonce