banques Economie et Gestion Finances

Institutions financières : ce qu’il faut savoir ?

banques institutions financières

Dans cet article on traite des institutions financières et du secteur bancaire.

Les banques et autres institutions financières sont ce qui fait fonctionner les marchés financiers. En effet, sans les banques, les marchés financiers ne seraient pas en mesure de transférer les fonds des personnes qui épargnent vers les personnes qui ont des opportunités d’investissement productif.

Elles ont, de ce fait, Ils ont donc également des effets importants sur les performances de l’économie dans son ensemble.

Les institutions financières et le système financier


Le système financier est complexe et comprend de nombreux types différents d’institutions financières. En effet, ceci comprend :

  • Premièrement, les banques privées (y compris les banques d’investissement) ;
  • Deuxièmement, les compagnies d’assurance,
  • Troisièmement, les fonds communs de placement,
  • Enfin, des sociétés financières de tout genre (fonds de pension, sociétés de bourse,…)

Les banques centrales veillent strictement à la réglementation des institutions financières.

L’ensemble de ces institutions constituent un système, par le biais duquel, les épargnants et les entreprises se rencontrent. Ainsi, on peut considérer que le système financier représente un réseau d’intermédiaire entre demandeurs et offreurs de fonds.

Pourquoi les institutions financières sont-ils essentiels au bon fonctionnement des marchés financiers ?

On peut considérer que le système financier représente un réseau d’intermédiaires entre demandeurs et offreurs de fonds.

Les banques les principales institutions financières

Les banques sont des institutions financières qui acceptent des dépôts et accordent des prêts.

Dans ce terme, en effet, rentrent les banques commerciales, les associations d’épargne et de prêt, les caisses d’épargne mutuelles et les coopératives de crédit.

Les banques sont les intermédiaires financiers avec lesquels avec lesquels le citoyen moyen interagit le plus fréquemment.

Lire également : Ebanking

Une personne qui a besoin d’un prêt pour acheter une maison ou une voiture l’obtient généralement auprès d’une banque locale. En outre, la plupart des acteurs économiques conservent une grande partie de leurs patrimoine auprès de banques. Ceci peut se faire sous forme :

  • Premièrement, de comptes chèques ;
  • Deuxièmement, de comptes d’épargne ou comptes sur carnets ;
  • Enfin, sous forme d’autres formes de dépôts bancaires.

Les banques procèdent à la distribution de ces dépôts sous forme de crédit ou de placements. Ainsi, elles jouent un rôle de facilitateurs du financement de l’économie.

Les associations d’épargne et de prêt et les banques d’épargne mutuelles.

Ces institutions de dépôt obtiennent des fonds principalement par le biais de dépôts d’épargne et de dépôts à terme et par chèques.

Dans le passé, l’activité de ces institutions financières se limitait aux prêts hypothécaires pour le logement résidentiel.

Au fil du temps, la distinction entre ces institutions de dépôt et les banques commerciales s’est estompée. entre ces institutions de dépôt et les banques commerciales s’est estompée.

Ces intermédiaires se sont rapprochés et sont désormais plus compétitifs les uns par rapport aux autres.

Les coopératives de crédit, un autre type d’institutions financières.

Ces institutions financières sont de très petites coopératives de crédit. En outre, elles peuvent s’organiser en syndicats.

Elles acquièrent des fonds à partir de dépôts appelés parts sociales et accordent principalement des prêts à la consommation. Les exemples les plus connus en france sont : La banque populaire et le crédit mutuel.

Les compagnies d’assurance-vie.

Les compagnies d’assurance-vie assurent les personnes contre les risques financiers à la suite d’un décès. En effet, elles s’engagent à payer des rentes aux ayants droits.

Elles acquièrent des fonds à partir des primes que les gens paient pour maintenir leurs polices. Ensuite, elles placent ces primes principalement sous forme d’obligations de sociétés. Elles achètent également des actions.

Les compagnies d’assurance contre l’incendie et les risques divers.

Ces compagnies assurent leurs assurés contre les pertes suite à des vols, feu et accidents.

Elles ressemblent beaucoup aux compagnies d’assurance-vie. Elles reçoivent également des primes de leurs polices d’assurance. Comme ce sont des assurances à plus court terme, elles investissent plutôt dans des actifs liquides. En général, le gros de leurs actif correspond à des bons du trésor.

Sociétés de financement.

Les sociétés de financement lèvent des fonds en vendant des billets de trésorerie. Elles prêtent ces fonds aux consommateurs sous forme de crédits à la consommation.

Lire également

Marchés financiers : Pourquoi étudier ?

Ebanking : C’est quoi ?

Intilaka : Financez votre PME au Maroc