Economie et Gestion

Marge brute, bénéfice d’exploitation et revenu net

Marge brute, bénéfice d’exploitation, revenu net, résultat net : Quelles différence ?

Les financiers utilisent les termes « marge« , « bénéfice » et « revenu » de manière interchangeable.

Cependant, en finance d’entreprise, ces vocables peuvent avoir des sens différents selon leur contexte.

Dans cette article, nous mettons l’accent sur la signification de trois termes clés qui sont :

  • Premièrement, la marge brute (ou marge généralement) ;
  • Deuxièmement, le résultat d’exploitation ou bénéfice d’exploitation ;
  • Troisièmement, le résultat net ou revenu net.

Le revenu net, le revenu brut

De manière générale, le terme « revenu » s’utilise en comptabilité pour signifier un plus positif de liquidité dans une entreprise. Plus précisèment, il s’agit d’un flux potentiel et non d’un flux réel.

En effet, en général les entreprises utilisent une comptabilité d’engagement.

Qu’est-ce qu’une comptabilité d’engagement ?

Une comptabilité d’engagement enregistre les flux potentiels au moment ou ils deviennent acquis ou dus. En effet, elle diffère de la comptabilité de caisse par le fait qu’elle ne regarde pas le moment d’encaissement effectif du cash.

Par exemple, quand une société vend une marchandises à crédit, l’entreprise doit enregistrer un chiffre d’affaires dans les comptes de produits d’exploitation. Elle enregistre simultanément une créances dans les comptes de créances clients.

Si l’on effectue un arrêté périodique, ce chiffre d’affaires apparaîtra dans la marge d’exploitation.

Cependant, il ne s’agit pas encore d’un flux de trésorerie réel, mais d’un flux de trésorerie potentiel.

Comprendre la marge brute, le bénéfice brut et le bénéfice d’exploitation

Marge brute

La marge brute, le bénéfice d’exploitation et le bénéfice net sont tous des types de revenus qu’une entreprise génère.

Cependant, chaque mesure représente le bénéfice à différentes étapes du cycle de production et du processus de génération de bénéfices.

Les trois indicateurs financiers figurent dans le compte de résultat d’une entreprise. Par ailleurs, l’ordre dans lequel ils apparaissent permet de montrer la relation entre eux et leur importance.

Lire également : Les soldes intermédiaires de gestion

La marge brute est la ligne supérieure du compte de résultat. En effet, elle reflète le revenu brut primaire de l’entreprise. C’est, en effet, le montant total des revenus que l’entreprise génère par la vente de biens ou de services.

La marge brute correspond à la différence entre le prix de vente (chiffre d’affaires) et le coût direct de ces ventes (coût d’achat, coût de production).

À partir de là, diverses dépenses et autres flux de revenus sont ajoutés et soustraits pour obtenir les différents niveaux de bénéfices.

Bénéfice brut

Le bénéfice brut est le revenu total moins les dépenses directement liées à la production de biens à vendre, appelées coût des marchandises vendues (CMV).

Le coût des marchandises vendues représente la main-d’œuvre directe, les matériaux directs ou les matières premières, ainsi qu’une partie des frais généraux de fabrication qui sont liés à l’installation de production.

Le bénéfice brut ne comprend pas les dépenses indirectes, telles que le coût du siège social.

Bénéfice d’exploitation

Le prochain élément du compte de résultat est le bénéfice d’exploitation. Dérivé du bénéfice brut, le bénéfice d’exploitation reflète le revenu résiduel qui reste après la comptabilisation de tous les coûts de l’entreprise. En plus du coût des marchandises vendues, cela inclut les dépenses à coûts fixes, comme le loyer et l’assurance, les dépenses variables, comme l’expédition et le fret, les salaires et les services publics, ainsi que l’amortissement et la dépréciation des actifs. Toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement de l’entreprise doivent être incluses.

l’EBIT peut inclure des revenus non opérationnels, qui ne sont pas inclus dans le bénéfice d’exploitation. Si une entreprise n’a pas de revenus non opérationnels, l’EBIT et le bénéfice d’exploitation seront le même chiffre.

Le revenu net

Le bénéfice d’une entreprise est appelé revenu net ou bénéfice net. Comme le revenu net est la dernière ligne située au bas du compte de résultat, on l’appelle aussi la ligne du bas.

Le revenu net reflète le revenu résiduel total qui reste après la comptabilisation de tous les flux de trésorerie, tant positifs que négatifs. En d’autres termes, à partir du chiffre d’affaires, appelé chiffre du haut, tous les revenus, dépenses et coûts sont déduits pour obtenir le résultat net.

Du chiffre du bénéfice d’exploitation, on soustrait les charges de la dette telles que les intérêts d’emprunt, les impôts et les entrées uniques pour les dépenses inhabituelles telles que les poursuites judiciaires ou les achats d’équipement. On ajoute tous les revenus supplémentaires provenant d’opérations secondaires ou d’investissements et les paiements ponctuels pour des choses telles que la vente d’actifs.

Le revenu net est sans doute la mesure financière la plus importante, car il reflète la capacité d’une entreprise à générer des bénéfices pour les propriétaires et les actionnaires.