Annonce

Comptabilité

Amortissements : Ce qu’il faut savoir

Annonce

Les amortissements correspondent à des charges qui visent à inscrire en charge la perte de valeur d’une immobilisation corporelle ou incorporelle.

Le terme « amortissements » désigne une méthode comptable utilisée pour répartir le coût d’un actif sur sa durée de vie utile. En effet, les amortissements représentent la proportion de la valeur d’un actif qui a été utilisée.

L’amortissement des actifs permet aux entreprises de passer en charge une partie de son coût chaque année où il est utilisé.

Ne pas tenir compte de l’amortissement peut affecter considérablement les bénéfices d’une entreprise.

Annonce

annonce

Les entreprises utilisent les amortissements des actifs à des fins fiscales et comptables.

Comprendre les amortissements

Les actifs tels que les machines et les équipements sont coûteux. Au lieu de réaliser la totalité du coût d’un actif la première année, les entreprises peuvent utiliser l’amortissement pour répartir le coût.

Cela se fait par le biais des amortissements. En effet, l’amortissement permet à une entreprise de déduire la valeur d’un actif sur une période donnée, notamment sa durée de vie utile.

Par ailleurs, l’amortissement permet de comptabiliser les diminutions au fil du temps de la valeur comptable, qui représente la différence entre le coût initial et la dépréciation cumulée des années.

Lire également : évaluation d’une immobilisation à la date d’inventaire

Quelles sont les immobilisations qui peuvent subir un amortissement

Les immobilisations qui demeurent dans l’entreprise pour une durée supérieur à un an donnent lieu à des amortissements. Il s’agit, notamment, de :

Il est à noter que les immobilisations qui ne perdent pas de valeur avec le temps ne doivent pas donner lieu à un amortissement. En effet, le CGNC interdit de constater des amortissements pour les terrains.

Annonce